ZA Montcornet/Lislet

zac lislet vue de reims.jpg

La nouvelle zone d’activités économiques intercommunale est achevée,


Près de 3 hectares sont désormais proposés aux entreprises désireuses de s'installer sur les Portes de la Thiérache


Afin de pouvoir répondre à de potentielles demandes d’entreprises, la communauté de communes a créé sur le territoire une zone d’activités intercommunale.

le site choisi pour implanter cette zone d'activité est le secteur situé à l’entrée sud de l’unité urbaine de Montcornet/Lislet/Chaourse, à proximité de l’entreprise Aromont, entre la RD 966 et la route de la Sucrerie. Après 4 ans d’études, de procédures administratives, de dossiers à valider, de négociations…les travaux d’aménagement qui avaient débuté fin 2012, se sont achevés fin 2013

 

L’ensemble des terrains utiles ont été acheté par la communauté de communes en 2010 et 2011. La maitrise d'oeuvre était assurée par Thiérache Ingénierie (bureau d’études techniques chargé de finaliser le projet et suivre la réalisation des travaux).

 

L’objectif de cette zone d’activités est de proposer des parcelles viabilisées, raccordées aux réseaux et disponibles à la vente à des entreprises désireuses de s’installer ou d’étendre leur activité. Outre la production de nouvelles parcelles cessibles, le but est également de donner une image plus valorisante de la zone industrielle existante. Pour les plus jeunes, il faut rappeler qu’une sucrerie occupait auparavant ce site, les entreprises présentes aujourd’hui se sont installées successivement sur les vestiges de cette activité. Ces installations au coup par coup, sans réel aménagement public d’ensemble, ne garantissent plus les conditions d’accès, de circulation, de sécurité.

 

Il est indispensable, sur cette importante zone d’emplois pour le canton, de proposer un aménagement global valorisant pour les entreprises et pour l’image de l’entrée de ville de l’agglomération de Montcornet. L’aménagement de la nouvelle zone d’activités comprend 8 parcelles desservies par la route de la sucrerie, qui a été complètement réaménagée (voirie, cheminement piéton, aménagements paysagers, réseaux..). Le carrefour d’accès a également fait l’objet d’un aménagement avec la création d’un « tourne à gauche » permettant un accès sécurisé et normé à la zone d’activités. Les bureaux de l’ancienne sucrerie ont été démolis pour permettre cet aménagement de voirie.

  

Le coût définitif de l’opération (études, acquisitions des terrains travaux divers) est de 1 452 000 € HT, subventionné à hauteur de 330 000 € par le Conseil Régional de Picardie, 330 000 € par l'Etat et 93 000 € par le Conseil Général de l'Aisne.   

Une démarche active de commercialisation des terrains va être engagée courant 2014 et 2015 pour vendre les parcelles à de futurs investisseurs. Les dépenses étaient importantes mais c’est une compétence obligatoire de nos communautés de communes ainsi qu’une volonté unanime exprimée par les élus depuis plusieurs années.

« Au cours des 10 dernières années, plusieurs investisseurs désireux de développer une activité ont pris contact avec la communauté de communes ou les mairies …. leur demande est toujours la même « un terrain ou un bâtiment disponible immédiatement » rappelle le président Jean Marie BOUCHE… L’offre n’existait pas – hormis à Rozoy sur serre désormais pour une vocation plutôt commerciale - et les entrepreneurs ont investi hors de notre territoire. Dans ce contexte économique, rien ne garantit la vente de l’ensemble des terrains et le développement d’une activité économique immédiate sur la zone. Quelques projets sont évoqués, il faudra les concrétiser, c’est un pari nécessaire pour la survie économique de notre territoire rural.

 

Pour toute information, renseignez vous auprès d'Estelle Callay, Directrice de la communauté de communes, 03.23.98.04.54 ou  Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.