Le compostage en tas ou à l'aide d'un composteur

 

 

Les règles d’or pour obtenir un bon compost :

  • Diversifier vos apports et associer les contraires : épluchures de légumes / feuilles mortes, tontes / broyat, fleurs fanées, marcs de café, etc.

  • Aérer et mélanger : les micro-organismes décomposeurs ont besoin d’oxygène pour transformer la matière en humus, le compost.
  • Humidifier : Généralement, l’apport régulier de déchets de cuisine, très humides suffit à l’alimenter en eau. En période de sécheresse, il est toutefois recommandé de surveiller et au besoin d’arroser (ni trop, ni trop peu).

 

Au bout de 9 mois à 12 mois, vous obtenez un compost prêt à être tamisé ou à utiliser en l’état.

 

 

 


Utilisez 1 sceau de compost pour 2 sceaux de terre de jardin ou de substrat de culture.

 

 

Pour en savoir plus :

>>> Fiche n°1 : Comment gérer les déchets de jardin ?

>>> Fiche n°2 : Humidité et aération du compost

>>> Fiche n°3 : Votre compost est mal en point, voici les solutions !

>>> Fiche n°4 : Je fabrique mon composteur

>>> Télécharger le guide du compostage